"Ma fille s'appelle Laura..." : vous avez tous en vous quelque chose de Johnny, et vous nous l'avez raconté

L'IDOLE - Le monument de la chanson française est mort dans la nuit de mardi à mercredi 6 décembre, à l'âge de 74 ans. En 60 ans de carrière, Johnny Hallyday a donc marqué la vie de plusieurs générations de Français. LCI a compilé vos plus beaux hommages publiés sur notre page Facebook.

Le taulier du rock français s'en est allé. Après une lutte de plusieurs mois contre le cancer, "L'idole des jeunes" a rendu l'âme à l'âge de 74 ans. C'est son épouse Laeticia qui a annoncé la triste nouvelle dans un message poignant publié dans la nuit de mardi à mercredi. "Johnny Hallyday est parti. J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c'est bien cela. Mon homme n'est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité", a t-elle adressé à l'AFP.


Ce mercredi, des milliers de français s'émeuvent sur les réseaux sociaux de la disparition "de cet homme hors du commun" comme le rapporte Laeticia Hallyday dans ledit message. En effet, le chanteur aux 60 ans de carrière a traversé les époques et les générations avec ses tubes. Voici un florilège de ces témoignages, recueillis sur notre page Facebook.

Salut les copains

Johnny était une idole dotée d'une aura "Presleyenne" et a bercé la jeunesse de moult Français. "Quand j’étais plus jeune, j’achetais les magazines Salut les copains. Dès qu’il y avait la moindre photo de lui, je la découpais et je la collais dans un cahier. Ma fille s’appelle Laura.. J’ai toujours aimé toutes ses chansons.Il avait une voix exceptionnelle. Il était bel homme et très sympathique. Je chantais et dansais devant ses concerts à la télé.... Mon premier à Strasbourg était mémorable. J’avais 18 ans. Mes larmes ont coulé dès que j’ai appris la nouvelle. Il restera gravé dans ma tête et mon cœur. Je t’aime Johnny", écrit Martine Obster.

En vidéo

"Vous faites partie de ma vie" : le message ému de Johnny face à son public en 2009

"Il a bercé mon adolescence avec ses chansons. Antoine, Sylvie Vartan et lui étaient nos idoles. Oui, Salut les copains affichait en page centrale les photos de ces vedettes que nous aimions dans nos clubs d'amis. Le style Johnny Hallyday était séduisant. La longévité de Starmania (sic) en a fait une icône qui nous laisse orphelins. Repose en paix Johnny Hallyday. Tu pars, mais tu restes par ton œuvre immense", estime de son côté Ahmed Lamine Sako.

Toutes les générations

Les chansons de l'icône nationale savaient si bien panser les maux. Et de nombreux internautes ont tenu à la souligner ce mercredi. "C'était l'idole de mon papa décédé lui aussi du cancer en janvier dernier. Johnny Hallyday a fait partie de notre enfance. Mes parents n’écoutaient que lui. Je l’ai même détesté à une période mais c'était une icône de la chanson et ça me touche. Repose en paix Johnny. Embrasse mon papa pour moi !", écrit Aurelia Philipp, une autre internaute. 


"J'ai commencé à écouter Johnny à 15 ans. J'en ai 43. Dans les moments difficiles de ma vie, en écoutant certaines chansons, j'ai trouvé la force de me battre. Il était mon réconfort. Merci Johnny, ma gueule je t'aime", raconte encore Sonia Triat.


"Quand j'avais 16 ans, mon papa est parti. Dans les moments difficiles, la voix et les chansons de Johnny me réconfortaient. Comme beaucoup, je ne t'oublierai jamais", livre aussi Phillippe Fauvel.


"Johnny c'est ma jeunesse, mon histoire. Il m'accompagne depuis mes 8 ans, dans les bons et les mauvais moments. J'aurais tant aimé le rencontrer. Je t'aime simplement Johnny et merci d'avoir été là. Au moins, tu ne souffres plus", témoigne Joelle Boueste.

Allumer le feu

Johnny était la plus grande rock star que la France a connue. "Il m'a fait vibrer lors d’un concert à Lyon. On ne pouvait rester indifférent à son énergie et son talent. Que ton repos soit doux Johnny", a rédigé Anne-Marie Romet. 

En vidéo

Les Français pleurent Johnny

"Je l'ai connu au collège quand les camarades de classe apportaient leurs 45 tours pour la fête de fin d'année. Il nous faisait danser sur du twist ou des slows au début des années 60", détaille encore Micheline Sanctorum.

Quand on a que l'amour

Le natif de Paris était aussi un très grand crooner. Et savait délivrer des émotions. "Mon plus beau souvenir, c'est le jour du mariage du futur parrain de ma fille qui a chanté Je te promets, à genoux devant sa femme au moment du repas", se remémore Christina Bonnin.


"Ma fille de 10 ans s’appelle Gabrielle. Je suis allée à un concert de Johnny quand j’étais enceinte d’elle de 6 mois. C’est lors de ce même concert que mon mari et moi avons décidé de lui donner ce prénom. Cet homme était une force de la nature. Tu vas nous manquer mais tu seras à jamais gravé dans nos cœurs", a aussi écrit Anita Gens.

En vidéo

Ses dernières vidéos bouleversantes sur l'Instagram de Laeticia

Mais encore et surtout, celui qui est né sous le nom de Jean-Philippe Smet a traversé les époques et les tendances pendant 60 ans grâce à son répertoire musical colossal. "On a tous une histoire avec lui", souligne ainsi Jean-Mi Ingrid.


"Il a tout fait,  tout risqué, tout donné. Il part en monstre musical français et laisse une trace indélébile", conclut Joe Desmo

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Plus d'articles

Sur le même sujet