Mouvements de panique à Paris : "Quelque chose d’assez classique lorsqu’on est inquiet"

DirectLCI
Plusieurs mouvements de foule se sont produits à Paris ce dimanche soir vers 19 heures place de la République et aux alentours après l’explosion d’un halogène, deux jours après les attentats. "C’est quelque chose d’assez classique lorsqu’on est inquiet (…) A ce moment-là, le cerveau disjoncte", analyse le psychiatre Gérard Lopez. "On ne peut plus réfléchir", ajoute-t-il. "Ça se serait passé au Stade de France, il y aurait eu des morts", estime le spécialiste.

Plus d'articles

Lire et commenter