Municipales à Lyon : l'UMP Michel Havard contre-attaque

Municipales à Lyon : l'UMP Michel Havard contre-attaque

DirectLCI
POLITIQUE - Le challenger de Gérard Collomb a présenté ce jeudi le "contrat" qu'il souhaite passer avec les Lyonnais. Il en a profité pour dévoiler quelques éléments programmatiques et pour égratigner le maire sortant.

La campagne lyonnaise est bel et bien lancée. Deux jours après l’entrée en scène officielle de Gérard Collomb , son adversaire UMP-UDI Michel Havard a répliqué en présentant ce jeudi le "contrat" qu’il entend passer avec les Lyonnais .

Une certitude : contrairement au maire sortant, le candidat de la droite et du centre affirme qu’il n’augmentera pas les impôts durant les six années du mandat. "Ce serait de la folie !, lance-t-il. Chaque année, le budget de la Ville augmente de dix millions d’euros. C’est se donner du confort, pendant que les concitoyens se serrent la ceinture."

Michel Havard prend également plusieurs autres engagements. Outre son projet d’une ligne de métro reliant Saint-Paul à la Part-Dieu, le challenger de Gérard Collomb veut par exemple créer "l’Ouvrage", un lieu d’innovation implanté à la Croix-Rousse sur 5 000 mètres carrés et présenté comme "l’incubateur le plus intelligent de France".

Il rencontre Sarkozy ce jeudi soir

Souhaitant à tout prix se démarquer de son adversaire socialiste, à qui il reproche surtout son manque de proximité vis-à-vis des Lyonnais, Michel Havard - qui doit discuter avec Nicolas Sarkozy ce jeudi soir après le concert de Carla Bruni à Lyon - annonce une augmentation du nombre de places en crèches et promet de ne "jamais laisser tomber les parents qui travaillent" les jours de grève. "La Ville s’occupera des enfants en garantissant la continuité du service public. J’ai été choqué de la non-prise en main de la municipalité lors de la grève dans les cantines", dénonce-t-il.

Parmi ses autres éléments de programme, citons l’apparition de "tickets-restaurants seniors" afin d’encourager les personnes âgées à rencontrer du monde, un plan d’embellissement des ponts de Lyon, le renforcement de la vidéosurveillance ou encore le lancement d’une application gratuite pour smartphones destinée à alerter les services de police en cas de danger.

Cette dernière proposition a d’ailleurs provoqué l’ire du candidat FN Christophe Boudot, qui accuse Michel Havard de plagier son dispositif Vigilyon présenté il y a quelques mois. Aucun doute, la campagne est lancée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter