Mystérieux coups de feu sur la "presqu'île des milliardaires"

Mystérieux coups de feu sur la "presqu'île des milliardaires"

DirectLCI
FAIT DIVERS – Un important dispositif de gendarmerie a été déployé à Saint-Jean-Cap-Ferrat dans la nuit de mardi à mercredi après qu'un témoin ait signalé des coups de feu dans une maison squattée.

A quelques kilomètres à l'Est de Nice, la paisible "presqu'île des milliardaires" a connu une nuit de tension mardi à partir de 23 heures. Un habitant de Saint-Jean-Cap-Ferrat a appelé la gendarmerie pour signaler que des coups de feu venaient d'être tirés dans une maison squattée. Dans un communiqué, le groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes précise : "arrivés sur place, les gendarmes constatent la présence de traces de sang sur la chaussée", ce qui confirme un témoignage affirmant qu'un homme blessé s'est enfui.

Quartier bouclé

Le quartier est rapidement bouclé par un dispositif policier de grande ampleur, avec l'arrivée de gendarmes des pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Menton et de Nice puis de Cannes et Saint­Paul-de-Vence. En tout, jusqu'à 40 gendarmes et policiers municipaux vont être mobilisés. Six individus sont interpellés à l'extérieur du bâtiment, précise la gendarmerie. Trois seront placés en garde à vue avant d'être libérés.

Deux techniciens en identification criminelle ont également "procédé aux constatations" dans l'immeuble et aux environs. Face à la gravité des faits et aux multiples investigations à mener, précise la gendarmerie, 13 officiers de police judiciaire sont mobilisés sur cette enquête. La victime présumée reste introuvable.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter