Nadine Morano menace de faire campagne contre Nicolas Sarkozy

FRANCE

UMP – Jusqu’à présent fidèle parmi les fidèles de Nicolas Sarkozy, l’ancienne ministre Nadine Morano prend de nouveau ses distances avec l’ancien président.

Nadine Morano a peur que le retour politique de Nicolas Sarkozy se fasse sans elle. Alors, pour ne pas être oubliée, elle n’hésite pas à faire parler d’elle cet été. Dans un entretien donné au magazine Marianne vendredi, l’ancienne ministre chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle menace en effet l'ex-chef d'État de "faire campagne contre lui s’il recommence ces conneries".

"Aujourd'hui, c'est une nouvelle page qui s'ouvre, je ne le suivrai pas sans conditions", assure la députée européenne avant d'expliquer pourquoi elle prend ses distances : "Le gouvernement c'était une concentration d'énarques, ce n'était pas représentatif de la France. Puis, il y a eu l'ouverture, on a signé des portefeuilles à des gens qui ont appelé à voter François Hollande en 2012".

Nadine Morano récidive

Celle qui était jusqu’à présent une fidèle inconditionnelle de Nicolas Sarkozy n'apprécie notamment pas que l'ancien président garde des contacts avec des cadres de l'UMP qui n'ont pas caché leur envie d'indépendance. En ligne de mire de Nadine Morano : l’ancienne candidate à la mairie de Paris Nathalie Kosciusko-Morizet mais aussi le député UMP Laurent Wauquiez. "Nicolas Sarkozy sait que je lui porte de l'affection mais quand je le vois aller chercher des gens qui lui crachent à la figure, je ne vois pas l'intérêt", affirme notamment Nadine Morano à Marianne.

Ce n'est pas la première fois que celle qu'"on fait toujours passer pour l'ultra-sarkozyste de choc" s'en prend à l'ex-président. Il y a près de deux semaines, Nadine Morano avait déjà fustigé dans les colonnes du Monde certains choix de Nicolas Sarkozy. "Avec une autre organisation de l'UMP nous n'aurions jamais perdu en 2012", avait estimé l'ex-ministre avant d'assurer que c'est à Nicolas Sarkozy "de choisir les bons. Il ne peut pas s'entourer que d'énarques ou d'héritiers".

Un bon sondage pour Nicolas Sarkozy

Alors que Nadine Morano espère toujours être dans les petits papiers de Nicolas Sarkozy, l’ancien chef d’Etat est la personnalité que les sympathisants UMP souhaitent pour diriger le parti, selon un sondage Ifop pour Sud Ouest dimanche.

Avec 69 %, Nicolas Sarkozy devance largement Bruno Le Maire (21 %) et Hervé Mariton (2%) les deux seuls candidats à avoir pour le moment annoncé leur candidature à la présidence du parti. En attendant que le favori entre dans l'arène.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter