Nantes : des casseurs à la gare

DirectLCI
Des violences qualifiées "d’insupportables" par Manuel Valls se sont déroulées à Nantes, jeudi 12 mai, en marge des manifestations contre la Loi Travail. La gare a particulièrement été touchée et des abribus de tramway ont été détruits, ainsi que plusieurs automates TGV et panneaux publicitaires. Aujourd'hui, les employés s'activent pour tenter d'effacer les stigmates de la manifestation tandis que les habitants, eux, ne cachent plus leur colère.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter