Nantes : et si vous passiez la nuit au musée samedi ?

FRANCE

LOISIRS – A l’occasion de la 10e nuit européenne des musées, de nombreux musées municipaux ouvrent leurs portes gratuitement samedi soir. Découverte d'une météorite, conte, concerts... Des animations spécifiques sont proposées.

Pas besoin de prévoir le duvet pour passer la nuit au musée. Samedi, dans le cadre de la 10e édition de la Nuit européenne des musées, les établissements municipaux nantais ouvrent leurs portes. Metronews vous a préparé le programme de la soirée.

Début en douceur à 18 heures au musée Jules-Verne (3, rue de l’Hermitage) où la compagnie Sciences 89 présente une animation poétique, mêlant chansons, contes et bruitages, autour de Jules Verne jusqu'à minuit. Petit tour ensuite par la rue d’à côté, au Planétarium (8, rue des Acadiens), qui propose de découvrir l a dernière acquisition de la Ville (pour 17.000 euros) : une météorite de 963 g, provenant de Tcheliabinsk en Russie. De mini projections explicatives sont prévues toutes les 30 minutes jusqu’à minuit.

Tour en ville

Sur le chemin du retour vers le centre-ville, un arrêt s’impose au musée d’Histoire naturelle (12, rue Voltaire), qui présente ses trois nouvelles expositions : Parce Queue (autour des queue des animaux, symbole de la biodiversité), Latitude (illustrations à l’encre de chine) et Les papillons font le mur. A 18 heures, la soirée sera ouverte par un défilé autour du monde végétal, concocté par des étudiants en mode. A 23 h 15, un conte clôturera la soirée.

Un petit détour ensuite au musée Dobrée , qui propose une exposition sur le thème "Que la lumière soit", une histoire de l’éclairage, de l’Antiquité au XIXe siècle. Pour l’occasion, le manoir de la Touche (18, rue Voltaire), sera mis en lumière par des compositions inspirées des collections.

La soirée se termine, enfin, en musique au Château des ducs de Bretagne pour une visite des collections municipales. La balade noctambule sera accompagnée par une programmation musicale : trois duos de chanteurs et musiciens retraceront les événements marquants de la vie d’Anne de Bretagne, Jules Verne ou encore Aristide Briand. De 20 h à minuit, entrée libre.

Et pour ceux qui préfère visiter sans sortir de chez eux, la Chapelle de l’oratoire du musée des Beaux-Arts de Nantes , qui est en pleine préparation de l’exposition Fernand Léger, propose une Nuit numérique et participative : jusqu’à 6 h du matin, des œuvres du musée détournées par des Nantais sont mis en ligne sur le site Internet, et les comptes Facebook et Twitter du musée.
 

Lire et commenter