Nantes : il va envoyer les huissiers chez Apple

Nantes : il va envoyer les huissiers chez Apple

DirectLCI
INSOLITE – Frédéric Tabary, un Nantais de 44 ans, va mandater un huissier en Irlande pour que la multinationale s’acquitte de sa condamnation…

La décision du juge de proximité nantais, en septembre 2013, avait fait grand bruit. Connu à Nantes pour avoir réalisé (entre autres) la "Villa Déchets" , le "designer d’espaces et d’objets" Frédéric Tabary avait fait condamner Apple pour avoir refusé, en 2009, de lui réparer son iPhone 3GS, pourtant sous garantie. Les capteurs d’humidité blancs de l’appareil étaient en effet devenus roses, preuve d’une chute dans l’eau, selon la multinationale. Des mouchards pas totalement fiables, d’après l’avocat de Frédéric Tabary.

"Ils peuvent changer de couleur si vous rentrez dans une salle de bains embuée", explique maître Stéphane Lallement. Le juge de proximité avait ainsi condamné Apple à verser 1 euro symbolique de dommages et intérêts à ce Nantais de 44 ans. La firme à la pomme devait aussi lui rembourser les 228 euros facturés pour l’appareil de remplacement et les 800 euros de frais de justice.

Apple fait la sourde oreille

Seulement voilà : depuis plus de quatre mois, depuis son siège social de Cork (Irlande), Apple fait la sourde oreille. Malgré de multiples relances auprès de son avocat parisien, et malgré la modicité de la somme. Stéphane Lallement va donc demander cette semaine au tribunal d’instance de Nantes de convertir son jugement en "titre exécutoire européen", un acte qui permettra à un huissier de justice d’engager "le recouvrement forcé des condamnations" outre-Manche.

"Ils sont complètement débiles de ne pas me payer, lance Frédéric Tabary. Cela montre à quel point ils n’en ont rien à faire de leurs clients ni de la justice française… C’est honteux." Le père de la Villa déchets va pouvoir ressortir son costume de Zorro... avec lequel il était venu porter réclamation au greffe du tribunal, au tout début de l'affaire.

Plus d'articles