Nantes : le candidat du Front de Gauche saisit le CSA contre Télénantes

Nantes : le candidat du Front de Gauche saisit le CSA contre Télénantes

France
DirectLCI
MEDIAS – Guy Croupy, tête de liste du Front de gauche pour les municipales à Nantes a saisi le CSA sur le "non-respect du pluralisme politique" par la chaîne de télévision locale dans l’une de ses émissions politiques.

Il estime que le pluralisme politique n’est pas respecté. Guy Croupy, candidat du Front de gauche pour les élections municipales de Nantes a saisi le CSA sur une émission de Télénantes intitulée Pas de Blabla . La chaîne de télévision locale a en effet organisé un débat le 17 décembre dernier, en invitant sur le plateau les quatre principaux candidats : Pascale Chiron des Verts, Laurence Garnier de l’UMP, Johanna Rolland du PS et Christian Bouchet du FN. Il avait été proposé aux autres des entretiens filmés à l’avance. Mais le Front de gauche estime ne pas avoir eu sa place et demande que la "totalité des candidats participe avant le premier tour à une émission qui les représente d’égal à égal".

Après la saisine du Conseil supérieur de l'audiovisuel, la chaîne Télénantes a souhaité réagir et affirme "n’exclure aucune force politique de son plateau". "A ce stade de campagne, le CSA n’impose pas de règle stricte. Mais la déontologie nous oblige évidemment à permettre à toutes les forces politiques en présence de s’exprimer", explique la chaîne dans un communiqué. "Nous ne nous sommes à aucun moment engagés à inviter sur ce plateau l’ensemble des candidats alors déclarés, mais il était clair que tous auraient la parole."

L'interview annulée par le candidat

Télénantes rappelle que "sept candidats étaient alors déclarés, nous avons fait le choix d’en inviter quatre en plateau et de proposer aux trois autres une interview enregistrée que nous pouvions diffuser par extrait au fil du débat afin d’interpeller les candidats en plateau. M. Guy Croupy a accepté le principe de l’interview. Rendez-vous était pris. Mais le secrétaire départemental du Parti de Gauche Christophe Batardy a fait part de son désaccord et le rendez-vous a été annulé par lui-même."

La chaîne affirme enfin que Guy Croupy a été informé dès le 12 décembre que courant mars, un débat réunissant l’ensemble des candidats serait organisé et qu’il y serait invité. "Courant novembre, nous avons invité M. Croupy à notre "18 heures Politique" diffusé chaque jeudi. Il aurait été le seul invité pendant 13 minutes. Invitation qu’il a déclinée car elle intervenait trop tôt dans sa campagne."
 

Sur le même sujet

Lire et commenter