Nantes : un corps calciné découvert dans un jardin

FRANCE

FAIT-DIVERS – Le directeur d’une association qui gérait un logement d’insertion a découvert un corps dans le jardin. L’information est révélée vendredi par le journal Ouest-France.

Qui est la victime ?  Un corps, calciné, a été retrouvé au fond du jardin d’un petit logement d’insertion par le directeur de l'Association insertion solidarité logement, organisme gérant la maison. Pour l'heure, aucune identification n'a pu être faite selon  le journal Ouest-France , qui révèle l'information vendredi.

"Il y avait des choses brûlées. J'ai regardé... et j'ai vu une jambe qui dépassait", raconte le directeur au quotidien régional . L'homme, qui avait signalé la veille la disparition d’un locataire, a donné l’alerte à l’hôtel de police en fin de matinée. La police judiciaire a investi les lieux. Une autopsie est pratiquée ce vendredi. En attendant, il est impossible de dire si le corps calciné retrouvé chemin du Champ-Lucet est celui du locataire disparu, âgé de 57 ans.

Un homme d'une trentaine d'années dans son appartement

D’après le directeur de l’association, l’homme ne donnait pas de nouvelles depuis "plus de deux mois". "Les voisins nous disaient qu'ils ne le voyaient plus", raconte-t-il. Il a fini par aller sonner à la porte : "Et un homme était là. Visiblement, il squattait la maison. On lui a dit de partir." Les serrures ont été changées. Mais ce suspect, âgé d’une trentaine d’années, n’a pas été trouvé. Si les voisins le voyaient régulièrement dans le quartier, nul ne sait qui il est. D’après des riverains, cités par le journal, "d'autres hommes venaient souvent. Des bagarres éclataient régulièrement. Sur fond d'alcool peut-être."

Aucun suspect n’a encore été interpellé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter