Nantes vs Rennes : la bataille de l’attractivité numérique fait rage

Nantes vs Rennes : la bataille de l’attractivité numérique fait rage

DirectLCI
INTERNET - OVH, société d’hébergement de sites web basée à Roubaix hésite pour l’implantation de sa nouvelle antenne dans l’Ouest. Pour orienter son choix, elle a appelé les habitants des deux métropoles à "faire connaître leurs talents".

Nantes, contre Rennes. Après la rivalité footballistique et historique, voici la bataille informatique. OVH, société d’hébergement de sites Web basée à Roubaix, veut en effet ouvrir début 2014 une antenne dans l’Ouest. Mais elle hésite sur l’emplacement de ses futurs bureaux. "Nous avons soigneusement étudié et comparé les deux territoires. Chacun possède de véritables atouts", explique la société : écosystèmes numériques, dynamisme économique, proximité avec la capitale.

OVH entend ainsi faire monter les enchères, en s’adressant directement aux candidats et aux internautes. "L’homme reste la base de notre métier. Entre Nantes et Rennes, ce sont eux qui feront la différence", estime la société qui a ainsi appelé "tous les passionnés des deux villes à envoyer leur CV et lettre de motivation, pour faire connaître vos talents."

50 postes à pourvoir à la clé

Un bel appel d’offres, avec à la clé 50 postes à pouvoir. Et l’occasion de conforter, un peu plus, l’attractivité numérique de la métropole choisie. Dans la cité des ducs, l’association Atlantic 2.0, qui regroupe plus de 200 acteurs de l'innovation Web en Pays de la Loire, a appelé à la mobilisation nantaise sur les réseaux sociaux, et à rejoindre sa page Facebook "OVH à Nantes". Y sont recensés les arguments les plus à même d’attirer l’hébergeur : communauté digitale ouverte et collaborative, qualité des formations…

Mais Rennes a également bien relayé l’information, via la technopole Rennes Atalante, qui accompagne les activités technologiques. Un collectif "On Vous Héberge à Rennes", mêlant institutions, entrepreneurs et collectivités vient également d’être lancé, pour communiquer sur Internet. Que les Nantais se rassurent : au match des pages Facebook, la cité des ducs remporte la palme de la popularité, avec 287 abonnés, contre 158 pour la capitale bretonne.
 

> Envoi des CV jusqu'à fin janvier sur www.ovh.com/jobs . Décision en février.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter