Narcose, douze minutes dans la tête d'un apnéiste ivre de profondeur

Narcose, douze minutes dans la tête d'un apnéiste ivre de profondeur

DirectLCI
CINEMA – La Niçoise Julie Gautier présente ce soir, en avant-première à la cinémathèque de Nice, Narcose. Un court-métrage basé sur les visions de son compagnon, le champion du monde d'apnée Guillaume Néry.

C'est l'histoire d'une vie d'apnéiste compressée en douze minutes. Celle de Guillaume Néry, le Niçois champion du monde d'apnée, filmée par sa compagne, Julie Gautier. Le couple avait déjà signé Free Fall, un film de 4 minutes tourné avec les moyens du bord et vu plus de 18 millions de fois sur le Web ! Avec Narcose, ils se plongent dans une production beaucoup plus ambitieuse, avec scénario, figurants et moyens techniques professionnels.

Tout est parti des visions de Guillaume : "Quand on plonge en apnée en grande profondeur, la narcose est inévitable durant la remontée vers la surface", relate l'apnéiste. Une ivresse des profondeurs qu'une poignée d'apnéistes dans le monde a vécue : ceux qui flirtent avec les 100 mètres de profondeur... "Un jour, j'ai raconté à Julie ce que j'avais vu : un Gremlins qui sautait, notre mariage..."

Tournage à Nice et Villefranche-sur-Mer

Sa compagne y voit tout de suite un potentiel cinématographique. Plantée dans un coin de sa tête, l'idée va mettre quatre ans à germer. "A la base j'ai fait des études de sport et d'aquaculture, rien a voir avec la réalisation ! Mais j'étais modèle sous-marin pendant cinq ans pour un artiste canadien, j'ai mis les pieds comme ça dans le milieu, je me suis liée d'amitié avec son assistant caméra ce qui m'a donné le déclic".

Pour réaliser son film, Julie Gautier va s'entourer de proches, et tourner dans des lieux qu'elle connaît parfaitement : la rade de Villefranche-sur-Mer, spot de plongée de toujours, la plage du club nautique, qui jouxte le local du Cipa, le club d'apnée de Nice dont le président n'est autre que Guillaume, le lac de Vens où ils aiment à se détendre.

Ils lèvent 7 500 euros sur un site de crowdfunding (financement partici, un ami producteur en ajoute 3 000 euros, Guillaume et Julie paient quelques factures sur leurs deniers personnels et jouent à fond la carte du systeme D. "Le compositeur de la musique a travaillé gratuitement, comme les acteurs qui sont tous des apnéistes du coin, les meilleurs de la Côte !"

Le film est projeté en avant-première ce lundi soir à la cinémathèque de Nice, à guichets fermés. Il sera visible dans quelques jours sur lesfilmsengloutis.com . En attendant, en voici la bande-annonce :

Plus d'articles

Lire et commenter