Nice : cinq adolescentes interpellées après une série de "happy slapping"

Nice : cinq adolescentes interpellées après une série de "happy slapping"

France
DirectLCI
FAIT DIVERS - Cinq jeunes Niçoises, en garde à vue depuis mercredi pour une série d’agressions filmées et diffusées sur internet, seront déférées ce vendredi au parquet de Nice.

Elles sont cinq jeunes filles, âgées de 13 à 15 ans, soupçonnées d’agressions violentes sur d’autres filles de leur âge, rapporte le quotidien Nice-Matin . La police leur en reproche sept en tout.

En plus de s’attaquer en surnombre à leurs victimes, pour des raisons qui restent à définir, elles filmaient les scènes et les postaient sur Internet et les réseaux sociaux. Ainsi circulaient sur la toile des vidéos où l’on voyait des coups de pieds et des coups de poing portés au visage des victimes précise le quotidien.

Les pratiques auxquelles elles s’adonnaient s’apparentent à du "happy slapping". Une pratique apparue en Angleterre au milieu des années 2000, avant de se répandre en Europe et aux Etats-Unis.

"Effet de groupe"

Les cinq jeunes filles doivent être déférées au parquet de Nice ce vendredi. Elles devront répondre de plusieurs accusations : violences et vols en réunion ainsi que de captation et diffusion d’images de violences.

Contactée par metronews, Me Sivane Mellul explique les faits par "un effet de groupe", "un contexte familial difficile" et "des contentieux de gamines". L’avocate au barreau de Nice qualifie d’ "inexplicable" le mobile des agressions et évoque une groupe "désorganisé […] sans vraiment de leader où chacune jouait chaque fois un rôle différent". Elle souligne également "la déscolarisation et la perte de repères" des protagonistes qui "cherchaient à exister autrement".

Les cinq adolescentes devraient être présentées au juge des enfants ce vendredi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter