Nice : la cocaïne transitait via des bateaux de croisière

Nice : la cocaïne transitait via des bateaux de croisière

DirectLCI
FAIT DIVERS - Dix-neuf personnes, de jeunes Niçois pour la plupart, viennent d’être interpellées dans le cadre d’une enquête sur un réseau de trafic international de stupéfiants entre Casablanca, Rio de Janeiro et Nice.

Il y avait de la "coke" en stock dans le paquebot investi le 29 mars, à Santa Cruz de Tenerife, par les enquêteurs de la PJ de Nice épaulés de policiers espagnols. Sur le bateau de croisière, dix jeunes Niçois ont été interpellés en possession de 25 kilos de cocaïne "très pure", précise à metronews une source proche de l’enquête. Neuf autres interpellations ont eu lieu dans les Alpes-Maritimes, à Nice notamment, le 31 mars et ce lundi dans le cadre de cette enquête dirigée par la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Marseille sur un trafic international de stupéfiants inédit.

Cannabis du Maghreb contre cocaïne Sud-américaine

L’affaire avait débuté à la fin de l’été dernier. "Dans le cadre d’une surveillance menée par la BRI de Nice (brigade de recherche et d'intervention) sur le milieu du néo-banditisme en cité, de fil en aiguille nous avons découvert une véritable organisation criminelle". Plusieurs individus domiciliés dans les quartiers de Pasteur et Saint-Roch, et déjà condamnés dans une grosse affaire de trafic de cannabis pour certains d’entre eux, recrutaient des jeunes "sans revenus", âgés de dix-huit à vingt ans, dans les quartiers classés en ZSP de l’Ariane et des Moulins, à Nice.

"Ils leur payaient une croisière depuis l’Italie vers l’Amérique du Sud. Lors de l’escale à Casablanca ils chargeaient du cannabis dans leurs bagages, qu’ils échangeaient ensuite contre de la cocaïne à Rio de Janeiro". La drogue était destinée aux marchés Italien et Azuréen. En décembre, une première "croisière" est organisée. Puis le mois dernier, une équipe de dix individus repart pour le Brésil, cette fois en avion, et embarque sur un paquebot à destination de l’Italie. C’est lors de l’escale aux Canaries qu’elle est interpellée en possession de la drogue.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter