Nice-Matin : Bernard Tapie prêt à investir ?

FRANCE

MÉDIAS - L'homme d'affaires serait intéressé via le quotidien “La Provence”, titre dont il est l'actionnaire majoritaire.

Peut-être une lueur d'espoir pour les salariés du quotidien Nice-Matin . Le journal La Provence, dont l'actionnaire majoritaire est Bernard Tapie, envisage de devenir un investisseur privé au sein du projet de reprise du groupe Nice-Matin par ses salariés, a indiqué ce mardi Bernard Tapie.

"Les salariés m'ont sollicité il y a un mois et demi. J'ai dit à Patrick Le Lay [consultant à La Provence, ndlr] de regarder leur projet. Ils se sont vus souvent. Nous avons dit aux représentants des salariés de faire des efforts en matière d'économies", a-t-il poursuivi.

Les syndicats restent prudents

"Les salariés pourraient compter sur nous si le cahier des charges de leur projet de reprise, un tour de force, est maintenu", a-t-il ajouté, tout en rappelant sa priorité de redresser La Provence.
La Provence serait prête à monter "jusqu'à 35 %" dans le projet de reprise par les salariés, prévu via une société coopérative d'intérêt collectif.

La date limite du dépôt des offres plus détaillées pour reprendre le groupe, placé fin mai en redressement judiciaire, aurait été fixée au 8 septembre. Les représentants syndicaux de Nice-Matin restaient pour leur part très flous, mardi, sur l'identité d'éventuels partenaires privés. "Il s'agit de marques d'intérêt, mais il n'y a pas de financements à ce jour", a indiqué un représentant de la CGT, en évoquant notamment des contacts avec Patrick Le Lay.

D'autre part, les salariés du quotidien en difficulté ont lancé un appel aux dons sur la plateforme de crowdfunding Ulule , espérant récolter la somme de 300 000 euros. Ce mardi en fin de journée, ils avaient déjà collecté la somme de 294 234 euros.

Lire et commenter