Nice : polémique entre Peillon et Estrosi sur la réforme des rythmes scolaires

Nice : polémique entre Peillon et Estrosi sur la réforme des rythmes scolaires

DirectLCI
POLEMIQUE - Le ministre de l’Education nationale en déplacements à Nice et le maire de la commune s’accusent mutuellement de comportement antirépublicain. Christian Estrosi annonce qu’il consultera à nouveau les parents d’élèves à la fin de l’année scolaire sur la réforme des rythmes et qu’il se conformera à leur souhait.

Ce vendredi matin, la ministre déléguée à la Réussite éducative a fait le pied de grue pour rien à la préfecture. George Pau-Langevin attendait Christian Estrosi et des maires de la Métropole pour un rendez-vous auxquels ils ne se sont jamais présentés.

"Nous sommes venus parler du décrochage scolaire et nous sommes confrontés à un décrochage civique ! Le maire de Nice ne s’est pas venu au rendez-vous qu’il avait sollicité, cette attitude est l’expression d’une arrogance, du ‘fait du Prince’, c’est un affront républicain, de la grossièreté" s’est indigné Vincent Peillon, le ministre de l’Education nationale.

"Ce matin, le ministre m’a fait savoir que ce ne serai pas lui qui me recevrait, c’est un geste très antirépublicain, rétorque le maire de Nice. J’ai fait savoir que je ne rencontrerai personne d’autre que le ministre lui-même".

Les Niçois consultés au printemps

Au-delà de la polémique, le problème de fond reste la réforme des rythmes scolaires, que le maire de Nice, comme d’autres maires azuréens, se refuse à appliquer à la prochaine rentrée, comme le prévoit une directive du ministère. Pour l’élu, le retour de quatre jours et demi de classe par semaine à l’école primaire "va porter atteinte à la santé des enfants, elle conduira à l’échec scolaire et elle coûtera 5 millions d’euros à la ville de Nice".

Le maire de Nice annonce cependant qu’il organisera une nouvelle consultation des parents d’élèves sur le sujet à la fin de l’année scolaire, et que s’ils se prononcent en faveur du changement de rythme, il l’appliquera…

Plus d'articles