Nice-PSG : les Ultras en grève des encouragements

Nice-PSG : les Ultras en grève des encouragements

France
DirectLCI
FOOTBALL – Frappés par de nouvelles interdictions de stade, les supporteurs de la tribune sud vont manifester leur mécontentement à l’occasion de la réception ce soir du PSG.

Massés devant leur boutique de la rue Arson, à Nice, en ce début d’après-midi de vendredi, les supporters de la Populaire Sud, l’une des tribunes situées derrière les buts, étaient déjà sur le pied de guerre en prévision de la réception ce soir du club du Paris Saint-Germain. Heureux de voir leur équipe, l’OGC Nice, en découdre avec le leader du championnat , mais bien décidés aussi à profiter de l’occasion pour manifester leur mécontentement.

Le "capo" exclu de stade

C’est que les Ultras ont perdu leur « capo ». Tchoa, celui qui dans les tribunes entraîne les autres à chanter, vient de se voir interdire de stade par les autorités préfectorales pour "invectives" à l’encontre d’autres groupes de supporters. Au total, une trentaine d’Ultras auraient ainsi été exclus du stade depuis le début de l’année. "Beaucoup de ces interdictions sont excessives, estime le responsable des Ultras, qui préfère garder l’anonymat. Certains parce qu’ils se sont simplement bousculés, d’autres pour avoir porté une écharpe BSN (une brigade dissoute en 2010, ndlr), d’autres encore pour un simple pogo." Du coup, les Ultras, qui rassemblent dans leur tribune de 5 à 6 000 personnes, ont décidé de faire grève des encouragements les cinq premières minutes du match.

À guichets fermés

"Il s’agit à la fois d’un geste de solidarité envers nos camarades, de marquer notre désapprobation et de montrer que personne ne souhaite un stade sans ambiance"», explique encore le responsable des Ultras. Mais de l’ambiance, il devrait tout de même y en avoir. Pour la première fois dans l’histoire de l’Allianz Riviera, le stade inauguré en septembre dernier, une rencontre va s’y jouer à guichets fermés. Plus de 35 000 places ont été vendues, avec quelques heureux qui ont décroché dans les dernières heures les places visiteurs à 25 euros remises en vente par le club. Car moins de Parisiens que prévu ont finalement fait le déplacement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter