Nice : rue Ségurane, les travaux du tramway battent leur plein

FRANCE

REPORTAGE – Le chantier du tunnel a débuté, avec le creusement des parois moulées qui formeront les murs du puits d'entrée du tunnelier. La machine est attendue pour le printemps 2016.

Cette fois, les travaux de la ligne 2 du tramway ont vraiment débuté rue Ségurane ! Après la "phase préparatoire" lancée il y a un an, le chantier est désormais dans le dur. "Les entreprises travaillent depuis dix jours sur ces parois moulées" confirme Alain Philip, le directeur général des services techniques de la ville de Nice. Durant plusieurs mois, le sol le long des trottoirs va être excavé en profondeur et rempli d'une sorte de boue – la bentonique – qui sera ensuite remplacée par du béton armé pour former les fameuses parois moulées.

Cette phase doit se terminer en avril prochain, avec le coulage de la dalle au sol. Les travaux se poursuivront alors "en taupe", comme pour le parking Sulzer, afin de creuser la cavité dans laquelle sera introduit le tunnelier. L'énorme machine est désormais attendue au printemps 2016 sur place. Elle devra creuser 3,2 kilomètres de tunnel pour relier Ségurane à Grosso. Ce tunnel devrait être achevé onze mois plus tard…

Odeurs d'échappements

Sur le terrain, le député-maire de Nice est venu rassurer "ceux qui ont le sentiment d'être pendant trois ans et demi les victimes de ce chantier". Christian Estrosi leur a promis que les "erreurs commises avec la ligne 1 ne se reproduiront pas". Un discours plus ou moins bien accueilli par les riverains. Depuis sa fenêtre, l'un d'eux ne perd pas une miette du chantier : "C'est du beau travail, même si ça fait un peu de bruit et qu'on subit les odeurs d'échappement des engins".

Sa voisine s'inquiète surtout des conséquences pour la structure de son immeuble : "Nous avons eu de l'eau dans les caves et fait venir un huissier pour constater l'état de l'immeuble avant le début des travaux. Tout va bien pour l'instant, mais je ne suis pas totalement rassurée". La mésaventure des habitants de la rue de Foresta , situé non loin de là, n'est pas de nature à rassurer les plus méfiants.

Lire et commenter