Nicolas Rey imagine la façon dont ses aïeuls ont vécu les premiers congés payés

DirectLCI
Dans son nouveau roman, “Les délices de 36”, Nicolas Rey, écrivain et scénariste, réinvente des souvenirs des premiers congés payés en 1936. “Plus il y aura de congés payés mieux se sera. Après le travail tu ne peux pas te concentrer tu ne peux rien faire, d’où l’importance des congés payés.”

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter