NKM : les lycéennes enlevées sont "un symbole des violences faites aux femmes"

DirectLCI
"On se dit que 200 femmes ne disparaissent pas comme cela. On souhaite que tous les moyens soient mis en place pour les retrouver" a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet, éputée de la 4e circonscription de l'Essonne.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter