Noël : après les attentats, les armes en plastiques retirées de la vente

DirectLCI
A l’approche de Noël et onze jours après les attentats survenus à Paris, les enseignes de magasins de jouets ont décidé de retirer de la vente les armes en plastique type pistolets, fusils ou encore les mitraillettes. Le but : éviter une certaine confusion pour les enfants mais surtout pour les forces de l’ordre tant les armes factices ressemblent à s’y méprendre aux vraies. Cependant, les fusils type fantaisie, de couleur ou encore les équipements de la police, sont toujours en rayon.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter