Nomophobie : quand perdre son téléphone devient angoissant

Nomophobie : quand perdre son téléphone devient angoissant

Certains passent plus de cinq heures sur leur téléphone, d'autres ont un portable de secours, car vivre sans smartphone leur est inconcevable. Les phrases comme : "j'en ai besoin, je n'ai pas le choix", reviennent régulièrement. La peur de vivre dans téléphone a un nom, la nomophobie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 12 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.