Non au barrage de Sivens : "C'est une double défaite"

DirectLCI
"C'est une défaite pour le projet lui-même et c'est une défaite pour la parole de l'État", a affirmé François Bonhomme, sénateur DVD du Tarn-et-Garonne après que l'État a décidé l'abandon du barrage de Sivens. Il ajoute que le projet a déjà coûté beaucoup d'argent.

Sur le même sujet

Lire et commenter