Nord : deux jeunes filles se mobilisent pour sauver leur maison familiale

Nord : deux jeunes filles se mobilisent pour sauver leur maison familiale

France
DirectLCI
MOBILISATION - Anaïs et Myriam, 21 et 17 ans, lance un appel aux dons après l'annonce début janvier de la saisie de leur maison à la suite de la liquidation judiciaire de l’entreprise de leur père. Elles ont également rencontré des hommes politiques, dont le ministre de la ville, Patrick Kanner, afin d'obtenir un peu d'indulgence de la part de l'Etat.

Elles ne désarment pas. Depuis fin décembre, deux jeunes filles mènent un combat pour sauver leur maison familiale, située à Saint-Benin, près de Cambrai (Nord). Agées de 21 et 17 ans, Anaïs et Myriam Caille mobilisent autour d'elles pour éviter que leur habitation ne soit saisie suite à la liquidation judiciaire de l’entreprise de leur père.

Un appel aux dons

Selon La Voix du Nord , la justice a décidé, début janvier, de vendre la maison aux enchères. Mais les deux jeunes ont décidé de réagir. Elles ont ouvert une page Facebook et lancé un appel aux dons. Des nombreux témoignages, dont certains venants de l'étranger (Etats-Unis, Suisse...), les ont aussi encouragées à ne pas se laisser faire.

Des panneaux "Aidez nous à sauver notre maison" ont été installés le long des routes des alentours. Des élus ont également été approchés. Le conseiller général, Laurent Coulon leur a ainsi présenté Patrick Kanner, ministre de la ville et ancien président du conseil général du Nord. Elles vont également rencontrer prochainement un député nordiste pour plaider un petit geste d'indulgence de la part de l'Etat.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter