Nord : onze braqueurs de petits commerces arrêtés en quelques jours

Nord : onze braqueurs de petits commerces arrêtés en quelques jours
FRANCE

JUSTICE - Depuis le 1er janvier, 152 auteurs ont été interpellés, pour un taux d'élucidation de 42% dans le département. Rien que ces douze derniers jours, onze braqueurs ont été interpellés.

Une vaste vague d'arrestations. Les policiers de la Sécurité publique du Nord ont procédé, au cours des douze derniers jours, à l'arrestation de onze braqueurs de petits commerces, identifiés comme responsables de neuf braquages.

La plupart des auteurs ont été appréhendés en flagrant délit ou à proximité de l'infraction, par des motards, des cars police-secours, la BAC ou encore d'autres équipages sur le terrain. Les auteurs identifiés ont des profils différents, du toxicomane agissant seul à vélo, aux braqueurs munis d'armes de poing s'en prenant à une station-essence.

Des profils "dangereux"

Deux suspects ont été interpellés mercredi et étaient toujours en garde à vue jeudi dans l'enquête sur le braquage d'un commerce puis d'une supérette dans l'agglomération de Valenciennes le 30 septembre, armés d'un marteau et d'une arme de poing. Ils avaient au cours de leur méfait attaqué le gérant de la supérette d'un coup de marteau à la tête (sans conséquence grave).

Les enquêteurs ont identifié la voiture dans laquelle les suspects avaient pris la fuite, une Clio louée sous leurs vrais noms et déjà utilisée une semaine plus tôt pour voler... des cagoules. "On a des gens qui d'un seul coup montent au braquage, c'est cela qui est dangereux", a regretté Didier Perroudon, directeur départemental de la Sécurité publique (DDSP).

152 auteurs interpellés

Les services d'ordre du Nord avaient mis en place en octobre 2013 un plan de lutte contre les vols à main armée. Depuis le 1er janvier, 152 auteurs ont été interpellés, pour un taux d'élucidation de 42% dans le département. L'infraction a ainsi reculé de près de moitié pour ce qui concerne les commerces et supérettes par rapport à la même période l'an passé.

S'adressant aux commerçants, le DDSP leur a conseillé "d'observer, d'être concentré sur ce qu'ils voient, d'appeler dès qu'ils peuvent le 17 en étant précis sur les lieux, les moyens de fuite, les axes de fuite. Puis de se mettre dans un coin, de prendre un papier et d'écrire ce qu'ils ont vu".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent