Nord : parents d'élèves cherchent prof désespérément

Nord : parents d'élèves cherchent prof désespérément

DirectLCI
EDUCATION - Face aux absences répétées du professeur de français de leurs enfants, des parents d’élèves du lycée Kernanec de Marcq-en-Baroeul, ont passé une petite annonce sur leboncoin.fr

On trouve tout sur leboncoin.f r. Et pourquoi pas un prof de français ? C’est ce qu’a dû se dire l’association des parents d’élèves du lycée Kernanec, à Marcq-en-Barœul, près de Lille. Exaspérée par les absences répétées du professeur titulaire et faute de voir arriver un remplaçant pour les élèves de seconde , l’association a tout simplement publié une offre d’emploi sur le site de petites annonces entre particuliers.

L’annonce publiée le jeudi 10 avril est tout ce qu’il y a de plus sérieux. "Si ce poste vous intéresse, merci de nous transmettre par mail vos coordonnées et votre CV. Nous transmettrons au proviseur". Ce dernier a d’ailleurs réagi dans les colonnes de La Voix du Nord. "Les parents m’avaient annoncé qu’ils allaient mettre en œuvre un certain nombre d’actions", explique Michel Fauquette au quotidien.

Une pratique de plus en plus utilisée

Il ne s’attendait en revanche pas à ce que cela passe par une annonce sur Internet. "Je comprends l’exaspération et l’inquiétude des parents, poursuit-il. Mais j’ai tenté toutes les démarches possibles pour recruter et il n’y a pas de solutions." Le proviseur du lycée Kernanec rappelle également qu’un enseignant doit voir ses compétences validées par le rectorat avant de pouvoir être embauché. Autrement dit, même si les CV de candidats s’amoncellent sur son bureau, Michel Fauquette ne pourra rien en faire.

Mais l’initiative des parents d’élèves n’est pas vaine pour autant. Elle a déjà le mérite d’attirer l’attention. Et elle pourrait mettre un coup d’accélérateur à la procédure de recrutement d’un remplaçant. C’est ce qui s’est passé début avril dans un collège de Nogent-le-Rotrou : après une annonce pour recruter un prof de français passée sur leboncoin.fr, la situation s’était débloquée rapidement après la médiatisation de l’affaire. C’est sans doute ce qu’espèrent les parents d’élèves de Marcq-en-Baroeul, tout comme ceux de Meximieux (Ain) qui, eux aussi, sont en quête d’un prof de français sur le site de petites annonces. Décidément...

Plus d'articles