Nord Pas-de-Calais : 127 quais concernés par les TER trop larges

TRANSPORT – Les travaux d'infrastructures pourraient s'élever à environ cinq millions d'euros. Ils ne devraient pas perturber le trafic. Quelque 18 rames de ce nouveau TER ont été commandées par le conseil régional Nord-Pas-de-Calais, d'ici à 2016.

La facture sera aussi salée dans la région. Suite à l'annonce de l'arrivée prochaine de TER trop larges pour les quais , quelque 127 d'entre eux sont concernés dans le Nord-Pas-de-Calais. Selon Réseau ferré de France (RFF), une trentaine ont déjà été aménagés, notamment à Lille, Arras et Calais. En revanche, les villes de Lens, Douai, Boulogne-sur-Mer, Valenciennes et Dunkerque devront subir d'important travaux d'infrastructure. 

Pas de perturbations liées aux travaux

Selon France 3 Nord-Pas-de-Calais , le coût de ces aménagements pourrait s'élever à environ 5 millions d'euros (50 millions d'euros au niveau national). Les travaux auront lieu en majorité de nuit, ce qui aura pour effet de ne pas perturber le trafic. "En cas de travaux de jour, un autre quai sera utilisé, affirme RFF Nord-Pas-de-Calais. Il n'y aura pas de retard et de perturbation liés à ces travaux".

Au total, le conseil régional Nord Pas-de-Calais a passé une commande de 18 rames de ce nouveau TER, construit en partie par l'usine Bombardier, basée à Crespin, près de Valenciennes. La livraison sera réparti progressivement entre fin 2014 et 2016. Les premiers nouveaux trains rouleront entre Lille- Lens et Lille- Béthune, à partir de janvier 2015. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter