Nord-Pas-de-Calais : la démographie marque le pas

Nord-Pas-de-Calais : la démographie marque le pas

DirectLCI
DEMOGRAPHIE – Entre 2006 et 2011, la croissance démographique régionale a augmenté chaque année de seulement 0,1%. Le Nord-Pas-de-Calais arrive en dernière position au niveau national.

Seulement 4 700 habitants de plus entre 2006 et 2011. Selon le dernier recensement Insee, le Nord - Pas-de-Calais reste la quatrième région la plus peuplée de France (avec 4 042 015 habitants) et la deuxième au niveau de la densité au kilomètre carré ( avec 325 habitants). Mais elle arrive, au final, en dernière position en termes de croissance démographique (+0,1 % par an).

Chaque année, 18 650 Nordistes quittent le territoire en direction de l'Ile-de-France, de la Picardie ou du Sud-Est. Autre mauvais résultat : la Région compte quatre des six aires urbaines en décroissance (Maubeuge, Dunkerque, Douai- Lens et Valenciennes).

Un taux de fécondité très élevé

"Cela s'explique par un important exode des jeunes pour trouver du travail, indique à metronews Benoît Werquin du service régional des études de l'Insee. Mais ce mauvais solde migratoire est compensé par un taux de fécondité parmi les plus élevés de France."

Quelles peuvent être les conséquences de cette croissance démographique en berne ? "Il est trop tôt pour le dire, il faut voir sur le long terme, note Grégory Stanisalsky, directeur adjoint régional des études à la CCI. Globalement, la consommation est surtout portée par les ménages. Or, ceux-ci devraient augmenter de 16 % d'ici trente ans dans la région."

Selon cet observateur, il n'y a pas de "lien direct entre la croissance démographique et le chômage" : "Par exemple, le Languedoc-Roussillon voit sa population augmenter, mais son taux de chômage aussi, relève-t-il. Quant aux entreprises et aux familles, elles continuent à s'installer dans la région. Preuve que celle-ci reste attractive." 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter