Nord : un ancien maire et médecin jugé pour le viol présumé de deux patientes

FRANCE
JUSTICE - Cet ancien édile de Courchelettes, près de Douai (Nord) comparaît jusqu'à vendredi devant la cour d’assises de Douai pour viol et attouchements sexuels sur deux patientes. Celui-ci nie tout rapport non consentis et évoque un complot politique.

Le verdict est attendu vendredi. Depuis ce lundi, Pascal D’Hulster, ancien maire de Courchelettes, près de Douai (Nord), entre 2001 et 2014, et médecin généraliste est jugé par la cour d’assises de Douai, pour viols et attouchements sexuels sur deux de ses patientes.

Viol et attouchements sexuels

Les faits présumés auraient eu lieu entre 1999 et 2004. Selon La Voix du Nord , une première plainte déposée en 2004 a été prescrite. La première partie civile dénonce un viol et des attouchements sexuels, commis entre avril 2003 et janvier 2004, quand elle avait 23 ans. La seconde, âgée de 26 ans à l'époque, évoque une tentative et un viol, entre janvier 1999 et septembre 2000.

Selon les deux accusatrices, les faits auraient eu lieu dans le cabinet de ce généraliste, qui a été suspendu par le conseil de l’Ordre des médecins entre mars 2007 et avril 2009. Cet homme de 54 ans a reconnu des relations sexuelles consenties, avec la première plaignante. Mais, il nie le reste des accusations, évoquant une volonté de lui nuire politiquement via ces anciennes patientes fragiles et en difficulté au moment des faits.

Sur le même sujet

Lire et commenter