Notre-Dame-des-Landes : "La détermination de l’Etat est intacte", assure Manuel Valls

FRANCE

AÉROPORT – Dans un courrier envoyé à l’association pro-aéroport mardi, le premier ministre Manuel Valls réaffirme le soutien de l’Etat au projet d’aéroport à Nantes.

La position ne change pas : oui, l’Etat soutient toujours le projet d’aéroport. C’est ce que le Premier ministre Manuel Valls vient de redire dans un courrier envoyé mardi à la Chambre de commerce et d’industrie de Nantes-Saint-Nazaire et à des Ailes pour l’Ouest . Début septembre, cette association pro-aéroport lui avait adressé une lettre ouverte, co-signée par une douzaine d'acteurs économiques régionaux, lui demandant de "lancer rapidement les travaux".

"Ça fait plaisir aux copains de la chambre de commerce"

"La détermination de l’Etat à voir ce projet réalisé est intacte", répond ainsi Manuel Valls. Pour autant, il prend soin de rappeler que "conformément aux engagements pris par le gouvernement, les travaux ne s'engageront qu'une fois les recours contre le projet jugés".  Pour Alain Mustière, président des Ailes pour l’Ouest, aucun doute n’est plus permis : "Ce courrier est aujourd’hui la preuve qu’au plus haut niveau de l’Etat, ce transfert de l’aéroport de Nantes est jugé indispensable !"

Le courrier intervient en pleine controverse autour du barrage de Sivens dans le Tarn auquel la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a dit vouloir trouver des "solutions alternatives", mardi soir. Mais la position sur le projet nantais n’a donc pas varié.  Cette posture a fait réagir Jean-Vincent Placé, chef de file des sénateurs EE-LV, qui a pointé sur France info ce mercredi un "entêtement vain et inutile" : "Cela n'a strictement aucun sens. Il y a déjà 144 aéroports dans ce pays". Grinçant, il a évoqué plus généralement le débat sur les "grands projets" de ce type, qui "sont "dans l'économie du passé, ringarde, qui ne produit rien" : "Cela fait plaisir aux copains de la Chambre de commerce, aux réseaux notabiliaires locaux, c'est très balzacien".
 

Lire et commenter