Notre-Dame-des-Landes : Le Conseil d'Etat rejette les recours des opposants

Notre-Dame-des-Landes : Le Conseil d'Etat rejette les recours des opposants

JUSTICE - La plus haute instance administrative française vient de rejeter, ce vendredi, les demandes des opposants au projet d'aéroport de se pouvoir en cassation.

Le Conseil d’État confirme donc les arrêts de la cour administrative d’appel de Nantes, rejetant des recours dirigés contre des arrêtés préfectoraux pris dans le cadre de la procédure d’expropriation nécessaire à la réalisation de l’aéroport.

Le 20 décembre 2012, le tribunal administratif de Nantes avait déjà rejeté les demandes de contestation du projet formées par 26 groupe d'opposants. Saisie par ces derniers, la cour administrative d’appel de Nantes avait confirmé ce rejet le 7 février 2014.

Une décision qui concerne la cession de parcelles de terrain pour l'aéroport

Ces 26 requérants se sont alors pourvus en cassation, devant le Conseil d’Etat, qui vient de décider de ne pas admettre leurs pourvois, stoppant ainsi les démarches des opposants.

Pour les anti-aéroport, il s'agissait de faire annuler un arrêté du 11 septembre 2011, par lequel le préfet de Loire-Atlantique déclarait cessibles plusieurs parcelles, étape préalable à l'expropriation de riverains.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.