Notre-Dame-des-Landes : les pro-aéroports remontés avant les municipales

Notre-Dame-des-Landes : les pro-aéroports remontés avant les municipales

DirectLCI
LUTTE – Alors que les anti-aéroport préparent une manifestation à Nantes le 22 février prochain, les partisans du projet veulent multiplier les actions.

La bataille de Notre-Dame-des-Landes se joue aussi sur le terrain médiatique. Après les anti-aéroport qui ont rappelé lundi leur détermination à continuer la lutte , les partisans du projet, rassemblés au sein des Ailes pour l’Ouest se disent eux aussi "regonflés".

"Nous constatons avec satisfaction, malgré un PIB et une croissance atone, le développement du trafic de l’aéroport de Nantes avec près de 4 millions de passagers (+8%), 300.000 voyageurs supplémentaires en un an, quatre fois plus que la moyenne nationale, estime l’association. Il est urgent de réaliser le transfert de l’aéroport."

"Nous constatons la radicalisation du discours des opposants"

"A l’approche de l’épilogue de ce dossier, nous constatons sans surprise la radicalisation du discours des associations d’opposants et de certains élus écologistes, estime Alain Mustière, président des Ailes pour l’Ouest. Il est donc essentiel que les citoyens se mobilisent pour dénoncer ces actes et soutenir les candidats démocrates qui condamnent ces appels aux blocages et à la violence."

Avant les élections, des Ailes pour l’Ouest veut ainsi mener différentes actions. D’abord, informer le grand public à grande échelle : 65.000 tracts vont être imprimés à destination des habitants de Nantes et des communes concernées par la zone de bruit et la réalisation, 45.000 autocollants vont être distribués.

Les candidats aux élections sont aussi visés : un courrier va leur être envoyé, leur demandant leur position sur le sujet, et les questionnant "sur le maintien ou non d’une zone de non-droit" sur le site. Enfin, les pro-aéroport ont lancé une pétition demandant l"'évacuation de la Zad ("Zone à défendre", ainsi nommée par les opposants au projet) et l'application du droit à Notre-Dame-des-Landes".
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter