Nourrissons morts à Chambéry: Touraine ne veut pas incriminer le laboratoire

DirectLCI
La ministre de la Santé Marisol Touraine s'est refusée dimanche à donner le nom du laboratoire ayant fabriqué les poches alimentaires mises en cause dans la mort de trois nourrissons à l'hôpital Chambéry, affirmant qu'il n'était pas forcément fautif.

Plus d'articles