Nouvel an : les conducteurs sobres récompensés dans le Var

Nouvel an : les conducteurs sobres récompensés dans le Var

DirectLCI
TRANSPORT – La préfecture du Var a publié jeudi les résultats de l’opération permettant aux conducteurs sobres lors de la nuit de la saint-Sylvestre de repartir avec un bon d’essence. Une dépense publique inopportune selon le président de la cour des comptes.

L’opération partait pourtant d’un bon sentiment. A quelques jours des fêtes de fin d’année, la préfecture du Var avait annoncé la mise en place d’une opération insolite en matière de sécurité routière. Lors de chaque contrôle au volant lors de la nuit de la saint-Sylvestre, les conducteurs sobres repartaient avec un bon d’essence de 20 euros valables dans toutes les stations de service. Les conducteurs positifs repartaient eux avec la classique amende voire plus.

Bilan des opérations : sur les 82 contrôles routiers menés durant cette nuit, 21 personnes ont été contrôlées négatives. À l’inverse, 61 conducteurs étaient en infraction. Sans faire de commentaires sur la majorité de personnes positives à l’alcool, la préfecture du Var se réjouit d’"un bilan positif pour les comptes de l’Etat". En effet, les amendes cumulées s’élèvent à 8600 euros. La délivrance de bons d’essence n’aura elle coûtée que 420 euros.

La cour des comptes choquée

Au-delà de l’opération de communication, la préfecture du Var souligne cette mesure inédite dans le département ne "consistait pas à récompenser les automobilistes respectueux de la loi mais ceux qui allaient au-delà (taux d’alcoolémie strictement nul et passagers dans la voiture)". Une bonne intention qui n’a pourtant pas été du goût du président de la cour des comptes, Didier Migaud. "Il ne s’agit rien de moins que de distribuer de l’argent public à des automobilistes qui ne font que respecter la loi", a-t-il déclaré jeudi en marge de la rentrée solennelle de la cour.

"Un tel usage de l’argent public est choquant", a-t-il notamment déclaré avant d’ajouter qu’"il appartient à chacun de s’interroger sur le bon usage des deniers publics dont il a la charge". Pas sûr que la préfecture du Var renouvelle l’expérience en fin d’année.
 

Plus d'articles