Nouvelle-Calédonie : paradis du bout du monde cherche touristes

DirectLCI
L’an dernier, 120.000 touristes seulement sont partis à la découverte des splendeurs de ce bout de paradis qu’est la Nouvelle-Calédonie. La raison ? Le temps de vol – à une journée de Paris – mais surtout le prix du billet d’avion : entre 1.500 et 3.000 euros. L’archipel, pour relancer son industrie du tourisme au point mort, mise désormais tout sur les croisières.

Sur le même sujet

Lire et commenter