"Nuit debout" a inventé sa propre langue des signes : "pas d’accord", "plus fort"... voici les bases

"Nuit debout" a inventé sa propre langue des signes : "pas d’accord", "plus fort"... voici les bases

Depuis le 31 mars, plusieurs centaines de personnes occupent tous les soirs la place de la République à l’initiative des organisateurs du mouvement "Nuit debout". Pour s'exprimer et se faire comprendre, ces dernières utilisent une langue des signes participative.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "On peut parler de saturation", reconnait Attal sur la situation hospitalière

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

EN DIRECT - Sarkozy condamné : Marine Le Pen "ne souhaite pas que les magistrats fassent la primaire de la présidentielle"

Mesures de restriction : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

Les 65-75 ans avec comorbidités "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Lire et commenter