Nuit debout : de Paris à Bordeaux, vers un printemps européen ?

FRANCE
À Bordeaux, ils étaient 1 millier pour la première soirée de Nuit debout. Les participants sont venus manifester contre la loi Travail mais aussi exprimer un ras-le-bol général de la politique gouvernementale. Toutes les couches de la population étaient représentées. Et comme en Espagne, le mouvement veut s’ancrer dans la durée.
Lire et commenter