Nuit Debout : les politiques divisés

DirectLCI
Le mouvement Nuit Debout continue de déclencher des réactions chez les politiques. Les socialistes, qui se savent pointés du doigt par les manifestants, assurent prendre la mobilisation au sérieux, à l’image de Ségolène Royal qui affirme que ces jeunes sont "paisibles et constructifs". A droite, les avis divergent : si Nathalie Nathalie Kosciusko-Morizet veut "prendre en compte" le mouvement, François Fillon, lui, en appelle à sa dissolution pour des raisons de sécurité.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter