Objets mis en gage : le malheur des uns fait le bonheur des autres

Objets mis en gage : le malheur des uns fait le bonheur des autres

Conséquence de la crise financière, les prêts sur gage ont considérablement augmenté depuis 2009. Le principe du crédit municipal est simple : gager des objets de valeur comme les bijoux pour obtenir un prêt. Ensuite, les propriétaires peuvent venir récupérer leurs gages en remboursant le prêt. Mais parfois, ce n'est pas possible et les objets sont mis en vente. Chaque année, les crédits municipaux effectuent des ventes aux enchères d'objets gagés qui n'ont pas été récupérés par leurs propriétaires.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : 298 décès en 24h, le nombre de cas en hausse

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Le protocole sanitaire de rentrée annoncé... depuis Ibiza : Jean-Michel Blanquer sous le feu des critiques

Un patient atteint de pneumothorax s'est-il vu refuser le droit d'être opéré parce qu'il était non-vacciné ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.