Obsèques cauchemardesques, piscine verte, mont Blanc fermé... les conséquences fâcheuses de la canicule

Obsèques cauchemardesques, piscine verte, mont Blanc fermé... les conséquences fâcheuses de la canicule

DirectLCI
CHALEUR – Ces trois dernières semaines, la France a connu plusieurs épisodes caniculaires. Avec parfois des conséquences inattendues

La France a chaud. Depuis le début de l'été, on ne compte plus les jours où le mercure a dépassé les 30 degrés à l'ombre. Avec des conséquences parfois dramatiques : surmortalité , hausse du nombre de morts par noyade, feux de forêt… Sans en arriver à ces extrémités, la canicule peut aussi gâcher des vacances.

En Aquitaine, la piscine passe au vert
Ce week-end, au camping 5 étoiles l'Aqua Viva de Carsac-Aillac (Dordogne), les températures estivales invitaient tout naturellement à faire trempette. Mais les campeurs ont eu le déplaisir de voir la piscine de l'établissement virer au vert. "À cause des fortes chaleurs, l'eau a tourné, ça peut arriver, s'est désolé le directeur du site, Pierre Escudéro , dans les colonnes de Sud Ouest. Avec la validation de l'Agence régionale de santé, on a débuté un traitement samedi, il faut attendre 48 heures pour que l'eau redevienne claire.". En attendant, les vacanciers espèrent un dédommagement et expriment leur désarroi sur Internet .

Les alpinistes privés de mont Blanc
Les amoureux des cimes peuvent aussi en vouloir à cette météo trop clémente. Sur les pentes du mont Blanc, le maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex, a décidé, par arrêté, de fermer le refuge du Goûter (3 835 mètres). Or, il s'agit d'une étape presque obligatoire pour accéder au plus haut sommet des Alpes. Les fortes chaleurs, en faisant fondre le pergélisol, rendent les rochers plus instables, et l'ascension d'autant plus dangereuse. Jeudi, un homme était décédé dans la montée vers le refuge .

Lorraine : obsèques cauchemardesques
A Nancy, ce sont des obsèques qui ont viré au cauchemar pour une famille, comme le relate l'Est républicain . En attendant l'enterrement, le corps du défunt, un père de famille, a été placé dans une chambre funéraire dépourvue de climatisation et de ventilateur. La famille endeuillée a dû amener du désodorisant et des bougies à cause de l’odeur. Puis sont venues les mouches. Le corps, soumis aux fortes chaleurs (jusqu'à 38 degrés dans la région de Nancy), s'est dégradé et a dû repasser entre les mains du thanatopracteur. Finalement, la mise en bière a été avancée, et les funérailles se sont déroulées sans une partie des proches, mais en présence d'une "famille traumatisée".

Les trains prennent du retard
Début juillet, plusieurs retards importants ont été répertoriés sur les rails à travers la France. En effet, les trains roulent moins vite lorsque les voies ferrées sont soumises à de très fortes chaleurs. Les températures caniculaires peuvent dilater les rails ou détendre les caténaires , entraînant des risques pour la sécurité des passagers. C'est pourquoi la vitesse des trains est réduite. Et les passagers n'ont d'autre choix que de prendre leur mal en patience.

Coup de chaud pour les saumons du Rhin
Enfin, à l'Est, c'est le Rhin qui subit les désagréments de cet été trop chaud. Le 7 juillet, le fleuve a atteint les 27 degrés. Une situation qui inquiète les associations alsaciennes de protection de la nature et des pêcheurs car, selon elles, la santé des saumons est en jeu. "A partir de 25 degrés, les saumons sont stressés et la température est nuisible à leur survie", s'inquiète Daniel Reininger président régional d'Alsace Nature. Seule solution : que la centrale nucléaire de Fessenheim réduise ses rejets d'eau chaude.

A LIRE AUSSI
>> 5 conseils pour résister à la vague de chaleur
>> Fortes chaleurs : nos conseils pour se rafraîchir sans clim'

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter