Omar Raddad, proche de voir son honneur lavé ?

Gracié, Omar Raddad attend depuis 24 ans d’être innocenté du meurtre de sa patronne Ghislaine Marchal. Condamné en 1991, l’ancien jardinier marocain a toujours nié les faits. Des traces d’ADN sont devenues depuis exploitables et vont peut-être lui permettre de demander la révision du procès.
FRANCE

Gracié, Omar Raddad attend depuis 24 ans d’être innocenté du meurtre de sa patronne Ghislaine Marchal. Condamné en 1991, l’ancien jardinier marocain a toujours nié les faits. Des traces d’ADN sont devenues depuis exploitables et vont peut-être lui permettre de demander la révision du procès.
Lire et commenter