"On a essayé de le raisonner, il essayait de nous endoctriner", affirme un voisin d'Adel Kermiche

DirectLCI
24h après le drame, les enquêteurs lance une enquête de voisinage, là où vivait Abdel Kermiche, l’un des deux terroristes présumés. Une certitude : par deux fois, le jeune homme a tenté de rejoindre la Syrie, en vain. A son retour, lors de sa deuxième tentative, il passe 10 mois en prison avant d’être libéré en mars, sous la contrainte d’un bracelet électronique. Pourtant, selon des proches, il n’a jamais rien caché de ses sombres desseins. Redwan, un ami, explique : "A chaque fois on essayait de le raisonner, à chaque fois il nous sortait un verset du Coran, il inventait des choses".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter