On a testé pour vous le paiement du stationnement avec le téléphone

On a testé pour vous le paiement du stationnement avec le téléphone

France
DirectLCI
TRANSPORT – Depuis une semaine, la Ville de Nantes a mis en place un service permettant de payer son stationnement par téléphone, à distance. Comment ça marche ? Quel intérêt ? Metronews a testé.

Les parcmètres prennent un coup de jeune PayByphone un nouveau service qui permet de payer son stationnement à distance via son téléphone vient d'être lancé par la municipalité. L’idée ? "Simplifier le quotidien des automobilistes pour rendre l’accès au centre-ville plus facile", indique la Ville, qui décline d’autres avantages  : plus besoin de tickets sur le pare-brise, ni de monnaie. Innovation, sécurité, confort… metronews a testé le système.

Première chose : télécharger l’application PayByPhone . Jusque-là, c’est simple. Pour se créer un compte, il faut donner son numéro de portable, l’immatriculation du véhicule, choisir un mot de passe et… entrer son numéro de carte bancaire. Plusieurs options sont proposées ensuite : recevoir un SMS confirmant que le stationnement est bien payé, ou même un rappel, 5 minutes avant la fin, que le délai est bientôt écoulé. Assisté, l’automobiliste connecté ? Allons donc… Puisqu’on a le choix, on décoche les deux options. D’autant plus qu’attention, ce service est payant : 0, 15 euros le SMS.

Tickets et contrôle dématérialisés

Ne reste plus qu’à trouver une place pour se garer. Dès lors vous ouvrez l'application qui vous demande de rentrer un code tarif. C’est en fait le numéro apposé sur l’horodateur, correspondant à la zone de stationnement. Inratable. PayByPhone demande d’indiquer la durée du stationnement : 5 minutes. Le montant à payer s’affiche : 80 centimes... Quand même.

Pas de tickets à mettre sur le pare-brise… Comment dès lors, le policier va-t-il savoir que la place a été payée ? Aucun souci : d’après la Ville, les agents sont équipés de terminaux de contrôle leur permettant de vérifier si le véhicule a un "stationnement actif avec PayByPhone". De toute façon, le système permet aussi de prolonger à distance la durée du stationnement et même, de retrouver son véhicule sur un immense parking. Merci la géolocalisation. Ça marche donc, c’est pratique, c’est écologique : l’an dernier, les 500 horodateurs nantais, qui fonctionnent avec de la monnaie ont délivré 3,8 millions de tickets.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter