On monte le son à Nantes pour la Fête de la musique

On monte le son à Nantes pour la Fête de la musique

CULTURE – Concerts et petits groupes vont investir les rues de Nantes samedi soir. A Nantes, le concept est toujours le même : pas de grandes scènes, chacun propose. Quelques pistes pour organiser (un peu) sa soirée.

Un peu d’organisation, mais pas trop. A Nantes, la Fête de la musique qui se déroule samedi répond toujours au même concept : rien n’est organisé par la Ville, afin de favoriser la multiplicité des initiatives. Voici pour vous y retrouver, les bons plans de metronews.

Pour le fun. Le Nid, bar situé au dernier étage de la Tour Bretagne, fête ses deux ans avec une soirée "Birdy", mêlant les prestations de DJs nantais, à partir de 22 h. Armel, Greg Sullivan, Elysse, Will Ika, ou encore Jankola, promettent une soirée funk, disco et house jusqu’à 1 h 30. Le plus : une vue exceptionnelle sur la ville.

Pour les fous d'opéra. C’est devenu un incontournable : le projet "Et si on chantait", chorale réunissant depuis 2007 plus de 3 000 Nantais, encadrés par le chef de chœur de l’opéra de Nantes-Angers. Les participants se produiront à partir de 20 h sur la nouvelle place Graslin, autour d’un répertoire populaire, et, parfois, déjanté.

Pour les rockeurs. L’association Back to Garage ! programme une soirée de concerts rock'n'roll-punk, rue des Carmélites, avec les bars du Doreur, du Chien Stupide et le Café du cinéma. Coup d’envoi à 19 h avec Blondi’s salvation, et son ambiance psyché rock.

Pour les classiques. L’orchestre national des Pays de la Loire propose d’assister à une de ses répétitions samedi à 14 h, dans le grand auditorium de la cité des congrès. Au programme : chœurs et orchestre symphonique interpréteront des standards de Puccini et Verdi. Les billets, gratuits, sont à retirer à l’avance à la billetterie de l’ONPL.

Pour les bonnes âmes. L’association Bleu nuit management a invité le groupe de rock Glasnozt, à partir de 20 h 30 à l’angle de la rue Armand-Brossard et du cours des 50-Otages. Les bénéfices seront inversés aux Restos du coeur, et des bénévoles de la maraude seront présents pour parler de leurs actions auprès des sans-abri.

Pour les alternatifs. L’association Disco Soupe, qui sensibilise à la récupération des légumes destinés à être jetés, propose de cuisiner en musique, au centre socio-culturel du Perray, 3 rue Jules-Grandjouan. La journée commence tôt : à 11 h, débutera une session d’épluchage collectif, avant un déjeuner à 13 h. Re-belote à 15 h, pour confectionner salades et fruits pour le dîner. Car la journée est aussi musicale, rythmée par un DJs. Are you radis ?

Pour les banlieusards. Ceux qui préfèrent s’éloigner du centre-ville peuvent trouver leur bonheur à Chantenay. Rue de la Hérelle, près du parc des Oblates, trois groupes, fêteront le solstice d’été dès 19 heures : Psychotic Boa (punk fado), Silky Kaktus (pop-rock) et Father’n’Sons (rock). Chacun est invité à amener son pique-nique à partager.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

"Nos aînés ont raison" : nouvelle tribune de militaires sur le risque d'une "guerre civile" en France

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : l'interview poignante de Valérie Bacot dans "Sept à Huit"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.