Opération anti-djihad dans l’Hérault : les cinq hommes mis en examen

Opération anti-djihad dans l’Hérault : les cinq hommes mis en examen

TERRORISME – Mardi matin, ils avaient été interpellés dans le cadre d’une vaste opération anti-djihad à Lunel (Hérault). Ils sont soupçonnés de s’être rendus ou de vouloir se rendre en Irak et en Syrie.

Ils avaient été arrêtés par la police mardi 27 janvier dans le cadre d’une enquête sur une filière djihadiste vers le Syrie et l’Irak à Lunel dans l’Hérault. Dans la nuit de vendredi à samedi, les cinq hommes ont été mis en examen et écroués samedi pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme" selon une source judiciaire.

Parmi ces hommes âgés de 26 à 44 ans, deux sont par ailleurs soupçonnés d’être allés en Syrie en territoire contrôlé par l’organisation de l’Etat islamique. Le premier interpellé à Aimargues, dans le Gard, se serait rendu en Syrie fin 2013 début 2014 et y aurait passé trois mois. Le second, arrêté à Caussiniojouls (Hérault), ne serait rentré que plus récemment.

EN SAVOIR + >> Syrie : un nouveau jeune habitant de Lunel parti faire le djihad est décédé

Enfin les trois autres sont soupçonnés d'avoir voulu se rendre en Syrie et d'avoir envoyé du matériel sur place. L’un des cinq est d’ailleurs suspecté d’être un recruteur pour les départs en Syrie, où deux de ses frères sont décédés. De quoi faire de Lunel, un " laboratoire miniature du djihad made in France" pour Le Monde.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euro : Emmanuel Macron et Angela Merkel mettent en garde contre le variant Delta

EN DIRECT - Affaire Jubillar : l'avocat de Cédric Jubillar met en garde contre "une erreur judiciaire"

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

L'avocat de Cédric Jubillar dénonce une mise en examen "juridiquement incohérente"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.