Otages : Louis Caprioli ne croit pas à la thèse de la rançon

FRANCE

L'ancien responsable de la lutte antiterroriste ne croit pas à la vesrion donnée par le magazine allemand Focus.
Lire et commenter