Pacifiques mais déterminés, certains taxis toujours en grève

DirectLCI
La plupart des chauffeurs de taxis en colère contre UberPOP ont repris vendredi le travail, au lendemain d'une mobilisation émaillée de violences à l'issue de laquelle François Hollande et le gouvernement ont réaffirmé leur volonté de faire fermer le service de transport entre particuliers. Mais malgré ses annonces, d'ultimes blocages avaient lieu aujourd'hui à Paris, mais aussi à Marseille et à Lille, pour protester plus généralement contre les Véhicules de Transports avec Chauffeurs, les VTC.

Plus d'articles

Lire et commenter