Pamela Anderson devant les arènes de Nîmes pour dénoncer la corrida : la mairie (vraiment) pas contente

Pamela Anderson devant les arènes de Nîmes pour dénoncer la corrida : la mairie (vraiment) pas contente
FRANCE

POLÉMIQUE - L'actrice et militante de la cause animale, Pamela Anderson, a posé vendredi avec des pancartes de l'Alliance anti-corrida devant les arènes de Nîmes. Une attitude qui n'est pas passée auprès de la municipalité, et encore moins - on s'en doute - parmi les aficionados.

La corrida, un débat enflammé qui ne date pas d'hier. Les pour affrontent les contre, et inversement. Un lieu emblématique, Nîmes, première place taurine de France, concentre ces dernières semaines la contestation. Après les chanteurs Renaud (le 5 juillet dernier) et Julien Doré (le lendemain), venus dénoncer cette pratique à l'occasion de concerts donnés dans les arènes, c'est au tour de Pamela Anderson de se mêler au débat. 

Vendredi 21 juillet, l'actrice canadienne et fervente militante de la cause animale, a brandi une pancarte avec un taureau ensanglanté au logo de l'Alliance anti-corrida au pied de la statue en bronze de Christian Montcouquiol, dit Nimeno II. 

Lire aussi

C'est une énième provocation venue d'une personne en mal de popularité- L'élu en charge de la tauromachie à la mairie de Nîmes

Et la pose glamour de la starlette devant l’enfant de Nîmes, cette idole de la tauromachie mondiale, n'est pas passée inaperçue. "Moi, je suis avant tout en colère", a ainsi réagi dans le Midi Libre Frédéric Pastor, l'élu en charge de la tauromachie à la mairie de Nîmes. "C'est une énième provocation, venue d'une personne en mal de popularité, qui vient souiller la mémoire d'un homme et toute une culture, dont est composée l'ADN de cette ville. Quand j'ai vu l'image de cette femme allongée au pied de la statue... Je considère ce geste comme quelque chose de pathétique."

"Je trouve cela particulièrement mal à propos", poursuit Frédéric Pastor dans le quotidien régional. "Ces gens savent où ils viennent se produire. Mais c'est la stratégie de ce mouvement anticorrida en ce moment pour faire passer des messages, grâce à des gens qui ont trouvé ce moyen pour faire parler d'eux..." L'élu municipal confie d'ailleurs qu'une réflexion est actuellement menée à la mairie pour éviter que les arènes de Nîmes ne deviennent le rendez-vous incontournable des militants anti-corrida.

En vidéo

SEPT A HUIT - Les courses camarguaises au raz des taureaux

Même son de cloche du côté de l'Aficion, l'association de défense des tauromachies : "L'attitude lascive, aguichante et suggestive des poses prises par Pamela Anderson devant la statue de Nimeno II qui a consacré sa vie à la tauromachie et qui, pour cela, en est mort, c'est triste, déplacé et surtout indécent", a-t-elle écrit sur son site pour dénoncer l'action de cette nouvelle Brigitte Bardot à la sauce américaine.

Et aussi

Lire et commenter