Panique sur la ligne C 12 à Lyon : le conducteur du bus était saoul

Panique sur la ligne C 12 à Lyon : le conducteur du bus était saoul

FAIT DIVERS – La scène se passe samedi soir Lyon. Le chauffeur du bus de la ligne TCL C12 avait visiblement bu, et cela a forcément impacté son comportement et sa conduite.

Ce samedi soir, les passagers de la ligne de bus C12 à Lyon ont eu une belle frayeur. Lorsque vers minuit, le véhicule des transports en commun lyonnais (TCL) quitte la place Bellecour pour rejoindre Vénissieux, les voyageurs n'imaginent pas ce qui les attend. Car selon le journal Le Progrès , les choses dégénèrent quelques minutes après le départ, quand le bus arrive à l'arrêt "Saxe-Gambetta", et que les portes ne s'ouvrent pas.

Le conducteur poursuit sa route mais sa conduite laisse à désirer. Et lorsque le convoi arrive à l'arrêt "Grand Trou", dans le VIIIème arrondissement de Lyon, les portes ne s'ouvrent toujours pas. La vingtaine de passagers commence alors à faire part de son mécontentement.

Des personnes âgées tombent

Selon le quotidien régional, le chauffeur quitte alors son siège en titubant et se met à tenir des propos incohérents. L'homme redémarre alors brutalement et toutes portes ouvertes, faisant chuter une personne âgée. Des voyageurs décident d'intervenir et saisissent les clefs du véhicule afin de l'immobiliser.

La police arrive ensuite sur place et interpelle le conducteur, visiblement ivre. Agé d'une quarantaine d'années, ce dernier est placé en garde à vue. Il sera prochainement convoqué par le tribunal correctionnel et une enquête interne a été ouverte par les TCL. Quant au bus, un cadre d’astreinte l'a finalement emmené à bon port.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - L'interdiction de la manifestation pro-palestinienne à Paris confirmée en justice

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit à l'hôpital, moins de 4400 malades en réanimation

EN DIRECT - Traque dans les Cévennes : le suspect s'est rendu sans résistance

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Retarder l'administration de la deuxième dose du vaccin Pfizer améliore l'immunité, selon une étude anglaise

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.