Pantin : les individus avaient un accent slave, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur

Pantin : les individus avaient un accent slave, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur

Un policier a été blessé dans la nuit de samedi à dimanche par deux hommes cagoulés, à Pantin en Seine-Saint-Denis. « La thèse qui est privilégiée est celle d’un cambriolage qui tourne mal », a expliqué Pierre-Henri Brandet, porte-parole du ministère de l’Intérieur. « On a quelques éléments : accent slave, pays de l’est mais c’est un élément parmi d’autres qu’il convient d’exploiter. Il y aussi l’analyse des traces et indices qui ont pu être laissés par ces individus », a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

EN DIRECT - Vaccin AstraZeneca : Jean Castex en appelle aux soignants pour restaurer la confiance

Avec 100.000 morts du Covid, où la France se situe-t-elle dans le monde ?

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

Lire et commenter